PORTRAIT#2 - juillet 2022

Atelier Missègle, le succès de fil en aiguille

 

En l’espace de quarante ans, l’entreprise tarnaise Missègle est devenue la référence en matière de fabrication de vêtements en fibres naturelles. Elle symbolise le renouveau de toute une filière qui mise sur le Made in France et une qualité haut de gamme. Et elle sert joliment l’attractivité de cette nouvelle industrie textile d’Occitanie, qui compte quelques pépites au cœur de ses territoires.

 

Angora, mohair, yack, mérinos, soie… : oui, oui, nous parlons bien de textile et de Made in Occitanie. Deux étendards que Myriam Joly, fondatrice et dirigeante d’Atelier Missègle, porte avec bonheur, conviction et enthousiasme et avec l’humilité tranquille de ceux dont les choix, en forme de valeurs, ont été les bons. Car, textile français, matières naturelles, production locale et durable afin de limiter l’empreinte carbone, formation et intégration des jeunes… : Atelier Missègle semble avoir (eu) tout bon et un peu avant tout le monde. Rien ne prédestinait pourtant cette ingénieure agronome à devenir l’une des tricoteuses les plus connues de France. En 1983, elle décide de lancer l’un des premiers élevages de chèvres angora en France. « À cette époque, je voulais produire la fibre et la vendre en direct », se souvient-elle. Elle multiplie alors les contacts, travaille avec les industriels du bassin castrais et vend ses produits sur les marchés. Jusqu’au jour où, en 2007, l’un de ses fabricants de chaussettes fait faillite. Elle rachète l’entreprise « pour éviter une délocalisation ». Puis Myriam Joly reprend une autre enseigne qui fabrique des pulls. Au fil des ans, c’est le cas de le dire, l’entreprise qu’elle développe, Missègle, se spécialise dans les fibres naturelles qui sont des matières plus durables.

Labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant

Aujourd’hui, plus de 300 000 paires de chaussettes, 30 000 pulls et 30 000 accessoires sont tricotés chaque année dans l’atelier de Burlats, dans l’ouest du Tarn. Elle compte 50 salariés et un chiffre d’affaires qui a augmenté de 50% ces deux dernières années, pour atteindre les 8,5 millions d’euros en 2021. « On a eu une forte augmentation avec le Covid car on a fait des masques et on a été très médiatisés », explique la dirigeante.
Pour en arriver là, Myriam Joly a tout misé sur le savoir-faire français (et l’entreprise a d’ailleurs été labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) en 2016). « Notre entreprise est l’un des trois derniers ateliers en France à pratiquer le remaillage à la main. Ce qui nous permet d’avoir une qualité et un confort sans égal. Notre premier argument, c’est vraiment la qualité. » La preuve, Missegle fabrique la « chaussette la plus solide du monde ». « Nous avons fait plusieurs analyses qui le prouvent, elles durent six fois plus longtemps que les autres », se réjouit la cheffe d’entreprise.

 

Notre entreprise est l’un des trois derniers ateliers en France à pratiquer le remaillage à la main. Ce qui nous permet d’avoir une qualité et un confort sans égal. Notre premier argument, c’est vraiment la qualité.

Myriam Joly, fondatrice et dirigeante d’Atelier Missègle

 

La jeunesse et la formation

Pour assurer le développement de cette filière, Myriam Joly travaille avec plusieurs acteurs du territoire, principalement avec l’Union des industriels textiles du Sud. « Cette union regroupe les derniers industriels qui restent, principalement dans le Tarn. On est peu nombreux, mais nous avons un marché immense devant nous, quand on sait que seulement 3% du textile que nous consommons provient de France. » Il y a quelques semaines, l’entreprise a même monté sa propre formation en interne, avec 16 personnes qui seront embauchées en CDI par la suite. Et puis, Myriam s’apprête à passer le flambeau, puisque ces deux fils, Olivier et Gaëtan, sont en train de reprendre les rênes de l’entreprise. Illustration du fait que le renouveau du textile passe par la jeunesse et que le métier est attractif, deux tiers des équipes ont moins de 40 ans.

 

 

PLUS D'ARTICLES « PORTRAIT#2 »

juillet 2022

Atelier Missègle, le succès de fil en aiguille

Rencontre avec Myriam Joly, fondatrice et dirigeante d’Atelier Missègle


avril 2022

Despiau, chevalets sensibles

Rencontre avec Nicolas et Pierre-Jean Despiau, PDG


janvier 2022

Le présent sourit à Odost-Buccotherm®

Rencontre avec Roland Lascombes, PDG du laboratoire Odost Buccotherm®


septembre 2021

Dermosun fait rayonner le Tarn

Rencontre avec Serge Valette, président et fondateur de Dermosun


mai 2021

Sherco, la course en tête avec France Relance

Rencontre avec THOMAS TEISSIER, cofondateur et directeur général de Sherco


janvier 2021

Confiserie du Tech, le goût de la transmission

Rencontre avec XAVIER DANJOU, dirigeant de la Confiserie du Tech


novembre 2020

La Botte Gardiane, le made in Gard au grand galop

Rencontre avec JULIEN AGULHON, codirigeant de la Botte Gardiane avec sa sœur Fanny et son frère Antoine


juillet 2020

Oakbot ouvre la charpente au numérique

Rencontre avec ILLIAS ZINSSTAG ET PIERRE GIUSTI, cofondateurs d’Epur


janvier 2020

Phytocontrol, quand l’Occitanie maille le territoire national

Rencontre avec MIKAËL BRESSON, président et cofondateur de Phytocontrol


octobre 2019

« Hublot » hisse la grand-voile

Rencontre avec RÉMI ESCANDE, président de SGP Productions


juillet 2019

Le groupe FMH se donne des ailes

Rencontre avec MATTHIEU HÈDE, PDG du groupe FMH


avril 2019

Ecocean, des nurseries marines au service de la mer

Rencontre avec GILLES LECALLON, le dirigeant fondateur d’Ecocean


janvier 2019

Le Petit Béret bouscule le monde de la vigne

Rencontre avec FATHI BENNI, Directeur général de Le Petit Béret


octobre 2018

Chausson Matériaux, une famille au service de l’entreprise

Rencontre avec CHRISTOPHE DOUAT, Directeur général de Chausson Matériaux


juillet 2018

MedinCell soigne l’avenir

Rencontre avec CHRISTOPHE DOUAT, Président directeur général de MedinCell


mai 2018

À Laguiole, la coutellerie Honoré Durand aiguise la curiosité

Rencontre avec CHRISTOPHE DURAND, co-dirigeant de la coutellerie Honoré Durand


janvier 2018

Vogo, et le supporter change de dimension

Rencontre avec CHRISTOPHE CARNIEL, cofondateur et PDG de Vogo


septembre 2017

Eminence renoue avec la croissance

Rencontre avec DOMINIQUE SEAU, PDG d'Eminence


juillet 2017

Sotralu, un leader européen très discret

Rencontre avec THIERRY SAINTE-CLAIRE DEVILLE, Président de Sotralu


mai 2017

Atelier Tuffery : retour gagnant pour les jeans made in Occitanie

Rencontre avec JULIEN TUFFERY, PDG de l'Atelier Tuffery