PORTRAIT#3 - janvier 2022

Triplezéro, la légèreté du bien vivre

 

Clin d’œil de l’histoire, si les doudounes de Triplezéro font le bonheur des fans de pistes blanches de neige, c’est au pied de la Montagne Noire, à Revel, que commence leur histoire, en 1860. Cette petite entreprise familiale, aujourd’hui basée à Durfort (Tarn), a été créée par Pierre Pinel, un « pelharot » (un récupérateur de peaux de lapins et de vieux chiffons) qui a fondé une dynastie.

 

On le devine, l’entreprenariat de Pierre Pinel le vouait à un destin modeste. Pourtant, il suscita la vocation d’un fils qui eut l’idée de récupérer à son tour, en plus des peaux de lapins dont on faisait des manchons et des colles, les fines plumes de volailles pour les confier aux fabricants d’édredons et d’oreillers. Une génération plus loin encore, la famille tout entière se lançait à son tour dans la fabrication d’accessoires de literie.
Au mitan des années 80, c’est le gendre, Louis-Fernand Pi, qui prit la succession de la modeste entreprise et entreprit de la faire adhérer à l’air du temps. Pour faire vite, disons que la mode est aux couettes pour les intérieurs et aux sports de montagne pour les loisirs. Louis-Fernand Pi pressent que le savoir-faire de l’entreprise Pinel peut trouver sa place. En 1994, il crée Triple Zéro à partir d’une idée simple et d’une volonté de fer : collecter ce qui se fait de mieux et élaborer des produits d’excellence.

Quand le duvet pèse dans l’excellence

Pour la matière première, ce sera le premier duvet de l’oie grise du Périgord, qualité d’exception dite « triple zéro ». Pour les produits : on ne renonce pas aux édredons, mais on décline la couette, le duvet pour haute montagne, les vêtements d’alpinistes et autres sports extrêmes, dont l’indispensable doudoune. Une règle : tout est fait à la main, pièce à pièce, amélioré à la demande, réparé si besoin. Le client-roi est propriétaire d’un objet fait pour lui, améliorable par lui. Eternel, en somme. À raison de 40 g par oie, l’entreprise traite aujourd’hui 500 kg de duvet par an. Produits vedettes : la couette, le sac de couchage pour montagnard et, bien sûr encore, la doudoune avec longueurs de manche sur mesure pour moins de 300 g de douce chaleur. Quatre couturières façonnent ces productions qui ne se vendent que sur commande, et qui ne s’obtiennent qu’avec patience. Un CA de 300 000 € : « c’est bien suffisant », résume Louis-Fernand Pi . Ici, pas d’ambitions démesurées : « on cultive une façon de vivre, une ambiance de travail. Augmenter la production, ce serait risquer de baisser la qualité ». La publicité ? « Ce sont nos clients qui la font et cela suffit ». Pour vivre heureux, vivons légers.

 

 

 

PLUS D'ARTICLES « PORTRAIT#3 »

janvier 2022

Triplezéro, la légèreté du bien vivre

Rencontre avec Pierre Pinel, cofondateur et gérant de Triplezéro


septembre 2021

Liedson, le streameur est dans le pré

Rencontre avec Gilles Aguilera, cofondateur et gérant de Liedson


mai 2021

Syselec, de la tech territoriale

Rencontre avec FABRICE CASTES, président et repreneur de Syselec


janvier 2021

Vergers de Gascogne, durablement bocal

Rencontre avec PASCAL LAFONT, directeur des Vergers de Gascogne


novembre 2020

Les Papeteries Martin dans les petits papiers de l’Élysée

Rencontre avec THOMAS MARTIN, directeur de l’entreprise Papeteries Martin


juillet 2020

Voilensac, l’Aveyron en point zigzag

Rencontre avec MICHAËL LADET, créateur et dirigeant de Voilensac


janvier 2020

Maison Fabre relève le gant

Rencontre avec OLIVIER FABRE, président de Maison Fabre


octobre 2019

NewTec Scientific, le « matériaux sciencist » made in Occitanie

Rencontre avec ANTOINE CANDEIAS, fondateur et dirigeant de NewTech Scientific


juillet 2019

« Chez Bébelle », le sens de l’essai et le goût de la transformation

Rencontre avec GILLES BELZONS, fondateur et dirigeant de Chez Bébelle


avril 2019

Avec Kinéis, CLS se connecte avec le New Space

Rencontre avec ALEXANDRE TISSERANT, directeur général de Kinéis


janvier 2019

Sensorion, des molécules au service de l’écoute

Rencontre avec NAWAL OUZREN, Directrice Générale de Sensorion


octobre 2018

Eva, par la voie des airs

Rencontre avec OLIVIER LE LANN, CEO de l’entreprise Eva


juillet 2018

Tanneries Pechdo, l’innovation dans la tradition

Rencontre avec CAROLINE KRUG, Présidente des Tanneries Pechdo


mai 2018

Septeo créé un leader européen des legal techs

Rencontre avec JEAN-LUC BOIXEL et PHILIPPE RIVIERE, cofondateurs de Septeo


janvier 2018

Celso, la mousse en pleine expansion

Rencontre avec AGNES TIMBRE, directrice générale de Celso


septembre 2017

Meteo Swift, une start-up qui rayonne

Rencontre avec MORGANE BARTHOD, cofondatrice et présidente de Meteo Swift


juillet 2017

Cémoi, dans le top 5 mondial des chocolatiers

Rencontre avec PATRICK POIRRIER, Président Directeur Général de Cémoi


mai 2017

L’excellence du rendu 3D, aujourd’hui et demain

Rencontre avec SEBASTIEN GUICHOU, DG de la start-up Isotropix